Table ronde avec l’Association canadienne des déclarants de revenus

Le 18 octobre, l’honorable Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national, a tenu une table ronde avec les représentants de l’Association canadienne des déclarants de revenus (ACDR), un regroupement des principales sociétés canadiennes de préparation de déclarations de revenus et de génie logiciel.

La table ronde a suivi l’annonce le 27 septembre d’un plan de collaboration conjoint pour les services numériques entre l’Agence du revenu du Canada (ARC) et l’ACDR. Frank Vermaeten, sous-commissaire de la Direction générale de cotisation, de prestation et de service à l’ARC, a ouvert la rencontre en soulignant l’importance de la relation avec l’industrie des logiciels d’impôts, tout en mettant l’accent sur les services électroniques, tels que Courrier en ligne, Préremplir ma déclaration, ADC express et ReTRANSMETTRE.

La ministre Lebouthillier a mis l’accent sur le rôle joué par les chefs de file dans l’industrie des impôts afin d’aider les personnes à faible revenu à remplir leur déclaration de revenus grâce à une variété d’outils et de services. Elle a aussi souligné l’importance de travailler et de collaborer avec le secteur privé afin d’améliorer continuellement les services numériques pour les Canadiens, y compris ceux du Nord et des régions éloignées qui n’ont parfois pas accès à l’internet, en leur offrant des services et des produits de remplissage de déclaration de revenus ciblés ainsi qu’en rendant les services plus sécuritaires et plus facile à utiliser. La ministre a parlé de la qualité avec laquelle le travail effectué par l’ARC et l’industrie s’intègre dans la vision UnGC, une initiative gouvernementale plus large visant à offrir aux Canadiens des services électroniques de haute qualité, peu importe la plateforme numérique qu’ils emploient.

L’ACDR a livré une présentation détaillant la vision de l’organisation et ses priorités, et a discuté de ses prochains travaux, incluant l’amélioration de l’offre de services et des efforts afin de développer des innovations pour mieux servir les besoins des Canadiens pour remplir leur déclaration de revenus. L’ACDR a aussi discuté de l’importance d’effectuer des recherches de marché et d’améliorer ses relations avec l’ARC. De plus, l’Association a parlé des recherches récemment effectuées par Prospérité Canada qui explorent les raisons pour lesquelles certains Canadiens à faible revenu ne remplissent pas leur déclaration de revenus et n’accèdent pas à des bénéfices auxquels ils sont éligibles. Ce travail a été entrepris dans le but de contribuer au développement de solutions efficaces qui aideront à augmenter le taux de préparations de déclarations de revenus au sein de cette population.

Durant la table ronde, les participants ont identifié des zones additionnelles de collaboration pour l’industrie et le gouvernement afin d’améliorer l’expérience des Canadiens quant à la préparation de déclarations de revenus et à la réception d’avantages auxquels ils ont droit. Les représentants de l’industrie des logiciels d’impôts ont discuté du travail effectué par chacune de leurs organisations et de la manière dont elles collaborent pour atteindre ces objectifs communs avec l’ARC. Ils ont souligné la valeur du plan conjoint de collaboration sur les services numériques pour encourager des innovations et la délivrance de services aux populations vulnérables.

L’ARC et l’ACDR continueront d’améliorer leur relation afin de renforcer les services numériques aux Canadiens. Ils discuteront des progrès et des nouvelles possibilités de collaboration lors de leur prochaine rencontre.